Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anvioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Gernev

Cornouaille

Bro Boc'her

Poher

  Gwareg * Gouarec  

pajenn bet digoret an 20.12.2007 page ouverte le 20.12.2007     * forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 30/01/2021 19:08:32

Définition : commune de la Bretagne historique, en Haute Cornouaille, évêché de Quimper

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite de "Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Guingamp, chef-lieu de canton; sur le Blavet.

Superficie : 641 ha. 

Population : 1000 'communiants' vers 1780;  811 hab. en 1881; 809 hab. en 1890; 771 hab. en 1968; 819 hab. en 1978; 1012 hab. en 1982; 1026 hab. en 1990; 952 hab. en 1999; 

Blason :

* Régis de Saint-Jouan : "les armes de Gouarec, telles qu'elles furent peintes en 1885 dans la salle du Conseil général de l'ancienne préfecture, étaient : d'argent à un poisson d'azur posé en pal, à un chef de gueules chargé de trois macles d'or. Le chef est aux armes des Rohan. Le poisson figure un sceau d'Alain de Rohan en 1204.

Cependant l'en-tête du papier à lettres de la mairie comportait, dès 1896, un écu chargé d'une hure de sanglier".

---------

* JC Even : "en arc'hant e fesk en glazur; e gab en gwad karget gant teir mailhenn en aour"

Paroisse : église sous le vocable de Notre Dame de la Fosse.

Histoire

* Ogée (1780) : Gouarec [Goarec]; gros bourg et trêve de Plouguernevel, dans un fond, sur la rivière de Blavet; à 16 lieues à l'E -N.-E. de Quimper, son évêché [aujourd'hui Saint-Brieuc]; à 23 lieues 1/2 de Rennes, et à 2 lieues 1/3 de Corlai, sa subdélégation et son ressort. Cette trêve compte 1000 communiants; M. le duc de Rohan en est le seigneur. Il s'y exerce une haute , moyenne et basse-justice, et il y a marché tons les samedis. Son territoire et montagneux et presque désert, quoique fertile en grains, foins et fruits. On y voits des arbres et des landes. En 1400, il y avait à Gouarec un fort château qui appartenait aux seigneurs de Rohan; il se nommait le manoir de Gouarec. On y connaît encore les maisons nobles de Plœnevez et de Kerempunèze.

* Marteville et Varin (1843) : GOAREC (sous l'invocation de saint Gilles; autrefois cette trêve se nommait Saint-Gilles Gouarec); commune formée de l'anc. trêve de Plouguernevel, plus Saint-Guelven et Rosquelfen, anciennes trèves de Laniscat, qu'elle a absorbées; aujourd'hui cure de 2è classe; chef-lieu de perception; brigade de gendarmerie à pied. — Limit. : N. et O. Plougnernevel; E. Sainte-Tréphine, Laniscat , le Blavet (rivière); S. Plélauff, la Lorette (gros ruisseau ). — Princip. vill. : Traou-Brav, Kerdélès, Kervéante, Kerlévian, Beauder-Bras, Lannay, Pors-Jégon, Kerjaffray, Stanquamel. — Superf. lot. 641 hect. 14 a., dont les princip. div. sont : ter. lab. 378; prés et pal. 99; verg. et jard. 7; landes et incultes 132; sup. des prop. bat. 4; cont. non imp. 22. Const. div. 155; moulins 2 (du Blavet, de Goarec, à eau ). >>> L'église actuelle de Goarec est de 1827. — Il y avait jadis une chapelle sous l'invocation de Notre-Dame de la-Fosse. — Depuis 1838, il a été fondé au bourg une communauté de religieuses hospitalières de l'ordre de Saint-Augustin. — Goarec est l'orthographe admise actuellement On écrivait naguère Gouarec. L'ancienne orthographe était Gowarec. C'est cette dernière que l'on retrouve sur l'ancien sceau de la municipalité. — Lorsque l'on a travaillé aux déblais nécessités parle canal de Nantes à Brest, on a trouvé quelques médailles romaines. — Audrein, qui fut député à l'Assemblée législative et à la Convention, puis évêque constitutionnel de Quimper (voy. ce mot), était né à Goarec. On a de lui; 1° Recueils de discours à la jeunesse; 2° Apologie de la religion contre les prétendus philosophes; Paris, 1797; 3° Mémoire sur l'éducation nationale; 4° Mémoire à l'Assemblée nationale sur l'importance de maintenir les lois qui organisent le culte catholique, 1792, iu-8°. — Goarec fait beaucoup de blé, et en exporte dans les communes voisines. — II y a foire le deuxième samedi de chaque mois, le 15 mai, le 22 septembre. — Marché le samedi. — Géologie : le schiste argileux est la roche dominante; le schiste modifié se montre au sud-ouest. On l'exploite, comme pierre à bâtir, dans la lande de Goarec. Il y a du minerai de fer à Saintl-Guelven;le grès se montre au sud de ce village. — Archéologie : Dom Morice, Preuves, t. II, col. 658. — On parle le breton.

*Daniel Delattre (2004) : "Gouarec n'était qu'une trêve de Plouguernével ...". "Gouarec était le chef-lieu d'une châtellenie et le siège de la juridiction seigneuriale des Rohan".

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église Notre Dame de la Fosse (1827) Iliz 
Chapelle saint Gilles (XVè - XVIIè)  
Couvent (XIXè)  
Château des Forges des Salles  
Pavillon de Rohan / Maison du sénéchal (1634)  
Les Halles (XIXè)  

i

 

-

Monument aux Morts * Maen ar Rev varv

Juin / Mezheven 2016

Étymologie

* Ogée (1780) : Gouarec

* Marteville et Varin (1843) : Goarec. autrefois cette trêve se nommait Saint-Gilles-Gouarec.

"Goarec est l'orthographe admise actuellement. On écrivait naguère Gouarec. L'ancienne orthographe était Gowarec. C'est cette dernière que l'on retrouve sur l'ancien sceau de la municipalité"

* Bernard Tanguy (1992) : Guouarec, 1184; Goarec, 1254; Gouerec, 1280; Goarec, 1373, Gouarec, 1395; Sainct Gilles de Goarec, 1670; breton Gwareug.

C'est à sa situation sur "l'arc", en breton gwareg, décrit par le Blavet, qui infléchit là brutalement son cours, arc plus prononcé encore avant que ne fut modifié le lit de la rivière, que Gouarec doit son nom. 

* Erwan Vallerie (1995) : "Guouarec, 1184; Gouaret, 1184; Gouerec, XIIIè; Goarec, 1373; Goairet, 1494; Goirec, 1630; Gouesech, Goirec, 1636"

* Editions Flohic (1996) : "du breton gwareg, arcade, désignant ici l'arc décrit par le Blavet"

* Hervé Abalain (2000) : "toponyme descriptif : de l'arc - gwareg - que forme le Blavet en cet endroit, une corbe ayant la forme d'un arc"

* Daniel Delattre (2004) : "Saint-Gilles-Gouarec; Gouarec".

Personnes connues Tud brudet
saint Samson et saint Magloire

(selon une légende, serait nés à Gouarec) (cf J. Rigaud)

 

Yves-Marie Audren

préfet des études au collège Louis-le-Grand, à Paris; député à l'Assemblée législative et à la Convention; évêque constitutionnel de Quimper. En 1793, il vote la mort de Louis XVI. Ce qui lui vaut d'être assassiné en 1800 par les Chouans du Finistère.

 

Armorial * Ardamezeg

           
           
           

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Gouarec Parrezioù kanton Gwareg
Gouarec Gwareg
Laniscat Laniskad
Lescouët-Gouraec   Leskoed-Gwareg
Mellionec   Melioneg
Perret    
Plélauff    
Saint-Gelven    
Saint-Igeaux    

Communes limitrophes de Gouarec Parrezioù tro war dro Gwareg
Sainte-Tréphine Laniscat Plélauff Plouguernevel

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. Imprimerie Francisque Guyon, Saint-Brieuc. 1890. Réédition La Tour Gilles. 1995

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire national des communes de France. 1970. Recensement de 1968.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault. 1978.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes du Nord. 1996. 

* Gwenc'hlan Le Scouëzec : Le Guide de la Bretagne. Coop Breizh. 1997.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Gouarec / Gwareg

* lien communal : https://mairie-gouarec.fr/

* Wikipedia brezhonek : https://br.wikipedia.org/wiki/Gwareg_(kumun)

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés par J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page